Machaut: C'est force, faire le vueil (V16)

Modern scholarly spelling (Schrade): C'est force, faire le weil

Monophonic virelai.

Sources: Machaut Manuscripts A B C E & G

Lyrics

C'est force, faire le vueil:
Tuit mi desir
Sont et seront en servir
Vo bel accueil,
Chiere dame, et d'acomplir
Vostre dous vueil.

Car vous me faites sentir
Et conjoïr,
Par vo dous riant regart,
Un dous mal à soustenir
Que vueil souffrir
Humblement, se Diex me gart.
Mais souvent pleurent mi oueil,
Quant je remir
Vo gent corps par souvenir,
Dont mon vis mueil.
Lors de mon cuer meint souspir
Passent le sueil
C'est force, faire le vueil.

Ne je ne me puis tenir
D'einsi gemir
Celeement et à part,
Pour doubte qu'à vo plaisir
Ne puist venir
Le service, où mon cuer art,
Sans avoir peinne ne dueil;
Car se fremir,
Teindre, trambler et palir
Plus que ne sueil
Me fait et vous oubeir,
Pas ne m'en dueil.
C'est force, faire le vueil.

Ne ja ne m'en quier partir
Ne repentir
N'estre garis par nul art,
Eins vueil vostre honneur querir
Et vous cherir
Dessus toutes, main et tart;
Car vo biauté sans orgueil,
Qu'aim et desir,
Et dous espoir de merir
En tel escueil
M'ont mis qu'au goust de joïr
Mes maus recueil.
C'est force, faire le vueil:
Tuit mi desir
Sont et seront en servir
Vo bel accueil,
Chiere dame, et d'acomplir
Vostre dous vueil.


Discography

  1. Gallo CD-1071
    Moyen Age (Musique instrumentale du moyen âge)
    E. Polonska & I. Quellier
    Rec.: 1996 (instr.)

  2. Hyperion CDA 66 463
    The Medieval Romantics - French Songs and Motets 1340-1440
    Gothic Voices - Christopher Page, dir.
    Rec.: 1990/1991

  3. Opus 111 30-171
    Machaut: Ay mi! - Lais et virelais
    Emmanuel Bonnardot
    Rec.: 1996

  4. TRFC 0187
    L'Art des Jongleurs - Musiques du XIVe Siècle (Estampies italiennes - Virelais de Guillaume de Machaut)
    Ensemble Tre Fontane
    Rel.: 1987


Please see the Machaut index page for an introduction, discussion of methodology, and notes on this project.

To Machaut index page

To Early Music FAQ

Pierre-F. Roberge
Todd M. McComb